Usurpation d’identité en bande organisée. Accusés: le Pineau des Charentes et le Crémant d’Alsace

12 01 2010

Lorsque l’on ne bénéficie pas d’une renommée internationale ou encore de l’appui d’un grand groupe, l’union est de mise. En effet en s’unissant, les chances de s’imposer sur le marché concurrentiel des boissons alcoolisées sont plus importantes. Les producteurs de vins et boissons AOC l’ont bien comprit.

Ces dernières semaines on a pu remarquer la promotion dans la presse française de nombreuses boissons alcoolisées estampillées AOC. Les deux exemples les plus représentatifs sont le Pineau des Charentes et le Crémant d’Alsace.

Mais ce qui d’autant plus intéressant concernant ces deux producteurs est qu’ils ont utilisés la même signature à peu de choses près. Le Pineau des Charentes promet « du grand art pour l’apéritif » tandis que le crémant d’Alsace signe tout simplement avec « Crémant d’Alsace, du grand art ». Une coïncidence intéressante puisque ces deux visuels sont apparus simultanément dans les mêmes magazines (exemple Marianne du 19 décembre 2009 au 1er janvier 2010).


Actions

Information

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s




%d blogueurs aiment cette page :